Pourquoi boire du vin Bio?

Wineroo banner bio vin

La révolution du bio qui envahit actuellement les papilles et le secteur de la restauration est une réalité que le monde du vin traverse. Toutefois, qu’est-ce qui rend un vin bio si spécial ?

Avez-vous conscience du fait qu’un vin Bio a bien moins d’impact sur l’environnement que le vin ordinaire? Les consommateurs ignorent parfois les avantages liés au label “bio” lorsqu’ils tombent sur un tel vin dans un magasin.

Label :
les écrits ou imprimés accompagnant un article pour fournir une identification ou d’autres informations.

Points clés

1-A la différence des vins conventionnels, ceux de l’agriculture biologique sont issus de vignobles cultivés au moyen de produits écologiques dont la quantité de substances chimiques nuisibles à l’homme serait infime.

2-Pour qu’un vin soit considéré comme biologique, il ne suffit pas de respecter les pratiques il y a aussi des réglementations dont les producteurs doivent respecter comme l’étiquette et l’information nécessaire pour les consommateurs. Surtout le vin doit avoir un certificat délivré par l’organisme officiel compétent.

3-Un vin biologique ne signifie pas systématiquement que son goût est plus savoureux ou moins bon qu’un vin traditionnel.

4-Un vin bio n’est pas toujours vegan.

Qu’est-ce qu’un vin bio ?

Ce vin est issu des raisins cultivés sans le moindre recours possible aux produits chimiques artificiels tels que les pesticides et les herbicides. Pour répondre aux questions relatives à la définition de la notion du vin Bio, il est important de préciser que le procédé entier (du vignoble à la production) repose sur une méthode de production durable sur le long terme. Cela implique la mise en œuvre de toute une série de techniques respectueuses de l’environnement visant à préserver ou à accroître la diversité biologique ainsi que la fertilité des sols, en utilisant de façon responsable les ressources naturelles et en renonçant au recours à des agents chimiques ou à d’autres substances présentant des effets toxiques.

Tout le processus est contrôlé par une organisation chargée de certifier l’origine, la nature et la quantité des intrants, additifs et autres éléments impliqués dans la production et ce jusqu’à la mise en bouteille. De cette façon, on obtient un vin tout à fait sain reflétant parfaitement le terroir auquel il se rattache.

Comment produire des vins Bio ?

Que le vignoble soit en agriculture biologique ne signifie pas pour autant que les vins soient biologiques, mais plutôt que les méthodes de vinification appliquées obéissent également aux règles de la viticulture biologique.

Pour pouvoir mettre en vente des vins Bio, il est indispensable de procéder à la certification des raisins et du processus de production des vins dans les domaines viticoles. Les fermentations alcooliques sont réalisées essentiellement au moyen des levures indigènes naturellement présentes dans le moût, sans addition ultérieure de levures sélectionnées. Les quantités de sulfites (conservateurs) utilisées dans le processus de vinification sont rigoureusement contrôlées. La mise en bouteille ne peut se faire uniquement dans des récipients en verre neufs ou usagés. Seuls les bouchons naturels en liège entier ou aggloméré peuvent être utilisés.

Différence entre vin Bio et vin ordinaire pour les consommateurs

Cette différence substantielle réside en ce que les vins de production biologique sont exempts de substances chimiques et apportent une réelle valeur ajoutée comparativement aux vins ordinaires : ils sont respectueux et garantissent la sauvegarde de l’environnement et des intérêts des consommateurs.

Le vin Bio est-il forcément végétalien ?

Le fait qu’un vin soit issu de la culture biologique ne veut pas forcément dire que celui-ci est aussi végétalien. Bien entendu, de nombreux vins biologiques ne sont ni clarifiés au moyen de gélatine ni agrémentés au moyen de substances d’origine animale, mais cela n’est pas forcément toujours le cas ! Bien souvent, les vins biologiques végétaliens ont recours à des protéines de pois en remplacement aux produits d’origine animale. Le traitement précis du vin lors de cette phase de transformation devra donc figurer sur l’étiquette comme pour un vin produit de manière conventionnelle, et dans le cas d’un vin biologique.

Est-ce que le vin Bio a meilleur goût qu’un vin ordinaire ?

Bien que la viticulture biologique privilégie particulièrement une culture (respectueuse de l’environnement), il est impossible de déduire si le vin issu de l’agriculture biologique a meilleur goût ou se distingue des autres types de vin ou encore s’il est de qualité exceptionnelle. Cette qualité ne dépend pas uniquement de son entretien et de sa culture. Des mesures étrangères à la réglementation relative à la production biologique sont aussi susceptibles de compromettre les qualités du vin, telles que la taille ou les opérations de sélection durant les vendanges. Une transformation ultérieure contribue aussi de façon déterminante à la qualité d’un vin. Les interventions autorisées dans les travaux en cave sont moins importantes que celles réalisées dans le cadre de la vinification traditionnelle. En effet, il est interdit aux producteurs de vin biologique de recourir à des levures génétiquement modifiées. Comme on évite toute intervention artificielle dans les vins biologiques, en définitive, c’est surtout sur la qualité du raisin que repose la qualité du vin. Donc, en général, il est impossible de déclarer que les vins biologiques soient supérieurs ou moins bons et ont un goût meilleur ou moins bon que celui des vins classiques, seulement la dégustation permet de mieux les apprécier !

Pour conclure

Bref, les producteurs de vin biologique se doivent de faire preuve de prudence, d’attention et de tendresse, dans la mesure où les récoltes sont nettement plus sensibles. Dans cette optique, la combinaison de ces trois éléments et la partie traditionnelle liée aux vendanges contribuent grandement à optimiser la qualité du vin, ce qui lui confère une saveur naturelle et fraîche au niveau du goût.

Menu