Profil gustatif : Vins moelleux et liquoreux

En bref...

On les confond souvent, les vins liquoreux et les vins moelleux se singularisent notamment en raison de la teneur en sucres qui ne sont pas convertis en alcool contenu dans le vin. En effet, es vins liquoreux sont ceux dont la teneur en sucres résiduels est la plus importante. Plus concentrés et plus complexes par rapport aux vins moelleux. En ce qui concerne les vins moelleux, leur teneur en sucres résiduels est au minimum de 10 g/l et au maximum de 45 g. Les vins liquoreux renferment plus de 45 g, voire même bien plus.

Pour les vins moelleux, on peut avoir des vins rouges moelleux et des vins blancs moelleux, le rouge se distingue principalement de par sa couleur tendant vers le grenat vers le rouge prononcé. Pour la senteur, on distingue aussitôt des arômes de fruits noirs très mûrs, de tabac et des notes d’épices. En revanche, sa saveur se rapproche de celle des mûres sauvages ou des cerises noires. Pour le vin blanc, il a tendance à être sucré et doux offrant une texture veloutée au palais.

Pour les vins liquoreux qui sont obtenus à partir de cépages blancs, a un teneur en sucre très élevé. La présence excessive de sucres résiduels confère au vin liquoreux des caractéristiques et un goût semblables à ceux de la liqueur, ce qui explique son appellation.

Quelques cépages blancs qui peuvent donner des vins moelleux  :

  • Le Riesling
  • Le Sauternes
  • Le Chenin Blanc
  • Le Petit Manseng assemblé avec le Grand Manseng
  • Le Chardonnay
  • Le Muscat

Quelques vins moelleux et liquoreux​

Picolo Amigne Vin de Pays Suisse, Domaine du Dézaley, Vétroz, Valais, 2019, 37.5 cl

Note 0 sur 5
CHF 25.00
La vendange tardive flétrie sur souche est issue du cépage emblématique de Vétroz, l’Amigne. Alliée à un très grand millésime, cela lui a permis de produire un vin d’une exceptionnelle concentration, riche en arômes et toute en douceur. Il soulignera avec délice vos desserts chocolatés ainsi que vos entrées de foie gras.

Larmes Douce de Chasselas, Domaine Angelrath, Le Landeron, Neuchâtel, 2018, 50 cl

Note 0 sur 5
CHF 26.00
Ce vin typiquement neuchâtelois est élaboré à base de Chasselas fermenter en barrique. Sa fraicheur au nez fruité et aux arômes de sureau et parfois jusqu’à l’ananas, déconcerte les papilles dont la référence au Chasselas se situe sur d’autres notes. La bouche présente une belle complexité et longueur sur ce vin très aromatique sur des notes de gelée de coing, sureau et ananas confit.

Clos de la Lune Rousse, Lavanchy Vins, Neuchâtel, 2016, 37.5 cl

Note 0 sur 5
CHF 29.00
Nez de fruits confits et de raisins secs. Accompagné par une note boisée, complétée par des effluves de cannelle et de miel. La bouche vous emmène dans un monde de fruits bien mûrs et compotés ; douceur bien équilibrée par une acidité toute en fraîcheur. Persistant dans la complexité des arômes de chardonnay et Pinot Gris. Vinifié selon la méthode du passerillage hors souche, ce vin est ensuite élevé pendant 10 mois en barrique de bois neuf. Ce vin accompagnera parfaitement les fromages vieux à pâte dure, bleus, tartares de poissons et crustacés, foie gras, desserts acidulés.

Malvoisie flétrie ”Tardieu”, Cave du Chevalier Bayard, Varen, Valais, 2014, 50 cl

Note 0 sur 5
CHF 25.50
Notre Malvoisie est le Tardieu. C’est un vin d’une belle robe jaune intense. Le vin est riche, vineux, concentré. Le nez est complexe (abricot, coing, miel, raisins de Corinthe). Il peut sans autre se conserver plusieurs années.

Blanc de Pinot Noir Flétri “Colline de Daval”, Colline de Daval, Sierre, Valais, 2018, 50 cl

Note 0 sur 5
CHF 20.00
De couleur dorée, ambrée aux arômes confits (gelée de coing et confiture de fraise). Ce vin flétri surprend par ses saveurs liquoreuses et chaleureuses. Une magnifique vivacité soutenue par une belle fraîcheur et de légers tanins en fin de bouche. Ce vin accompagnera très bien les apéritifs, foie gras de canard, fromages bleus, desserts au chocolat noir, desserts à la framboise, pain d’épices.

“Calinou », Vin doux, Grand Cru, Domaine Bertholet, Villeneuve, Chablais, Vaud, 2015, 37.5 cl

Note 0 sur 5
CHF 27.00
Chasselas élevé 24 mois en fûts de chêne, ce vin a remporté plusieurs médailles lors des concours de vin. Superbe nez, complexe et intense, avec des notes de framboise, de coing et d'abricot et aussi de fruits confits, de très belle intensité. La bouche possède de la richesse, une liqueur bien fondue lui conférant un toucher de bouche excellent. Un vin possédant un très bel équilibre et une fort belle longueur. Ce vin doux accompagnera à merveille les desserts, glace vanille-coulis de baies des bois, fromage persillé (roquefort, stilton).

Agrippine, Domaine Château du Crest, Genève, 2018, 50 cl

Note 0 sur 5
CHF 22.00
Ce vin liquoreux est issu de Gewürztraminer. Le raisin est récolté à maturité optimale, il est obtenu par cryo-extraction (congélation du raisin). Il est par la suite élevé en barrique pendant 11 mois. Le bouquet est complexe avec des notes exotiques d’orange, de noix de coco et de cannelle. La bouche est persistante, riche et miellée avec une belle fraîcheur.

Quentus “Vin doux”, Les Frères Dubois, Lavaux AOC, 2017, 37.5 cl

Note 0 sur 5
CHF 30.00
Son parfum subtil évoque le raisin mûr et le miel et dévoile aussi quelques notes d'agrumes et de fleurs. En bouche, cet assemblage de Riesling-Sylvaner et de Chardonnay est  velouté. Les arômes de mélisse et de fruits frais se marient harmonieusement avec la douceur et s'expriment dans une longueur persistante.

Autres profils de saveurs

Floral
Animal
Boisé
Epicé
Minéral
Fruité
Puissant
Sec